Oct 22

Comment éviter ou limiter la gueule de bois ?

Voici quelques astuces pour limiter voir éviter la gueule de bois !gueulesdebois

“J’ai tellement la gueule de bois que je pourrai ouvrir une menuiserie !”

Je suis le premier à souffrir de ce syndrome désagréable du lendemain de soirée ! Cette fameuse “gueule de bois” !

Je me souviens d’avoir fêté des anniversaires dans lesquels je m’étais dit “Ce soir, je suis calme et je rentre tôt”. Et le lendemain !! #Gueule de bois d’enfer ! Et à contrario, il met déjà arrivé d’arroser la soirée plus que de raison et de m’être réveillé comme une fleur. Incompréhensible n’est-ce pas !

C’est quoi la gueule de bois ?

La gueule de bois est une intoxication alcoolique. Ce phénomène est complexe et multifactoriel.

Tout d’abord, notre organisme transforme l’alcool en un composé chimique toxique pour le corps (l’acétaldéhyde). Ce composé produit à haute dose ce fameux mal de crâne.

Les nausées sont dues à une inflammation de l’estomac causée par l’alcool.

Pour terminer, l’alcool provoque une déshydratation importante.

Les symptômes

D’après une étude réalisée sur 1230 étudiants, les trois principaux symptômes sur treize de la gueule de bois sont:

  • Sensation de soif extrême et déshydratation,
  • Sensation de fatigue,
  • Mal de tête.

Comment l’éviter ou la limiter?

Le meilleur moyen pour l’éviter est de vivre comme un Hermite au fin fond d’une île perdue sans moyen de voir qui que ce soit, sans moyen de communication et sans alambique ! Vous l’aurez compris, il suffit de rester sobre ou veiller à vous limiter à 2 ou 3 verres (doses de bar).

Pour prévenir cette désagréable aventure du lendemain de soirée et limiter les effets de l’alcool, il faudra vous préparer :

  • En mangeant correctement. Veillez à éviter la consommation d’alcool à jeun !
  • Hydratez-vous tout au long de la soirée. Un verre d’eau entre chaque verre d’alcool. Buvez avant d’aller dormir et gardez une bouteille d’eau sur votre table de chevet.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour passer de bonnes soirées avec vos amis et vous réveiller parfaitement bien pour profiter de la vie à fond !

Renan

Oct 19

Un challenge: Devenez un aventurier de l’alimentation

Comment devenir un aventurier de l’alimentation:

Vous allez découvrir dans cet article mon nouveau challenge ! Je vais vous expliquer pourquoi j’y crois et ce que je vais faire pour le réaliser.
Et pour vous remercier par avance de votre soutien dans ce projet… Je suis en train d’élaborer un cadeau que je souhaite vous offrir… Il s’agit de quelques fiches de conseils simples à appliquer au quotidien pour avoir plus d’énergie et être plus en forme tout au long de la journée.

Mon nouveau défi “Foufou” 🙂

Je viens tout juste de démarrer ce blog, en commençant par “mon défi: un mois sans alcool”. Si vous avez lu cet article, vous savez maintenant que j’adore me challenger au quotidien.

  • Mon 1er défi se terminera le 31 octobre 2017 : Passer un mois complet sans boire une goutte d’alcool.
  • Mon nouveau défi : Faire de ce blog trouver-son-regime.com une référence dans le domaine de la nutrition saine et équilibrée.

Voici ce que je veux réaliser d’ici 1 an :

Vous faire découvrir un type de régime alimentaire différent chaque mois !

Un véritable challenge !

Je suis vraiment très excité à l’idée de réaliser ce défi car je vais apprendre énormément :

  • Tout d’abord sur moi.
  • Sur vous très chers aventuriers de l’alimentation, grâce à notre communauté.
  • Grâce aux lectures que je vais faire et qui me permettront de vous donner un tas de  « trucs », « d’astuces » et de « techniques » qui vont me permettre d’élaborer ce beau cadeau qui sera disponible sur ce blog d’ici quelques mois.

Je nourris énormément d’espoirs quant aux changements qui vont se passer dans ma vie grâce à cette fabuleuse aventure que nous allons vivre ensemble.

 

Mon envie de me lancer dans ce défi est venu de 3 faits principaux :

  • Une fois qu’on a quitté le foyer confortable de chez papa et maman, on vire rapidement vers une alimentation facile et rapide. On ne prend pas le temps que nos parents prenaient pour nous nourrir correctement !
  • Il est n’est pas si simple de trouver des informations utiles et faciles à mettre en place rapidement pour se nourrir sainement. Il est parfois difficile de tirer le vrai du faux lorsque l’on entend des conseils de personne peu inspirant dans ce domaine. Et malheureusement, les conseils des professionnels peuvent avoir un coût substantiel…
  • Heureusement, la magie d’internet opère aujourd’hui !  Grâce à cela, il est désormais possible de trouver toutes les informations utiles et c’est là le but de ce blog. Synthétiser un maximum d’informations pour vous.

Ce que je vais faire :

Partager avec vous cette aventure qui ne fait que commencer !

Pour mener à bien ce projet et créer ce magnifique cadeau que je veux vous offrir il me faudra:

  • Lire les nombreux livres de références dans domaine de la nutrition. Vous pouvez d’ailleurs jeter un œil dans la bibliothèque.
  • Me former dans ce domaine pour vous transmettre les bases indispensables à une bonne alimentation.
  • Passer à l’action au quotidien et partager avec vous ce qui fonctionne pour moi.
  • Créer des fiches pratiques.

Si ce projet vous semble intéressant alors adhérer à la communauté “des aventuriers de l’alimentation”. Simplement en me faisant part de vos critiques, remarques et  suggestions.

Renan

Oct 12

15 astuces simples pour réaliser le défi: un mois sans alcool

Pourquoi se lancer un tel défi ?!


8040748518_9983ffa3c5_o

L’histoire qui va suivre est une fiction:

”Depuis que j’ai l’âge de 18 ans, je sors avec mes amis pour boire quelques verres. Les soirs de week-end dans des bars puis dans des boîtes de nuits. Tout est absolument normal à mes yeux car je vois tous mes amis faire comme moi. Après tout, on est jeune et on s’amuse.

Lorsque les anniversaires arrivent, on boit plus que de raison. D’ailleurs, j’ai toujours détesté les débuts de soirées. Je suis tellement excité à l’idée d’être ivre pour enfin m’amuser.

Le temps passe, mes études sont presque terminées et mes amis sont toujours un peu les mêmes. Ils sont sympathiques et fêtards

“Hey, les gars jeudi soir y a une soirée étudiante ! C’est soirée infirmières !”

Voilà, mes études sont terminées. J’avais un bon rythme de soirée ! Jeudi, vendredi, samedi et dimanche c’était le débriefing autour d’un verre entre copains.

“Les gars, je ne me souviens pas ! Mais c’était vraiment une bonne soirée…”

Bonne nouvelle, je viens de trouver un travail. Et vous savez quoi, mes nouveaux collègues adorent prendre l’apéro après le travail.

Et je ne vous ai pas dit. On se prend toujours une bière ou deux à midi.

Le soir, quand je rentre chez moi et que ma journée a été un peu longue, j’adore prendre un ou deux whiskys en regardant mon film…

C’est bizarre, mais plus le temps passe et plus je réalise une chose. Je crois que ma femme veut me quitter. Cela m’irrite vraiment au plus haut point. Elle me dit qu’elle a peur et que je suis devenu violent. Je crois que je vais finir la bouteille pour oublier tout cela.

Aujourd’hui, j’ai 35 ans et je suis seul, enfin, pas complètement. J’ai toujours mon ami Jack pour m’accompagner…”

 

Triste histoire me direz-vous certainement… Si vous désirez lire de vrais témoignages, cliquez sur le lien ci-dessous:

Témoignages

 

Quelques constats à propos de l’alcool:

  • Il diminue l’effet de satiété, c’est pour cela qu’en fin de soirée, on peut avoir tendance à vouloir manger tous ce qui vient sous notre main.
  • Il diminue l’assimilation des protéines. Si vous faites du sport pour perdre de la masse grasse et prendre du muscle, l’alcool sera votre meilleure ennemie.
  • Il déshydrate, d’où l’effet gueule de bois.
  • Il fatigue l’organisme. Après une soirée très arrosée, on aura tendance à rester sans rien faire pour récupérer.
  • Il diminue la clarté de l’esprit. Les personnes alcoolisées manquent de discernement, s’emportent et peuvent parfois devenir violentes.

 

Et maintenant, êtes-vous prêt à passer à l’action ?

Faites le point.

  1. Faites un constat de votre consommation quotidienne.
  2. écrivez quelques mots sur votre habitude de consommation.
  3. Listez les avantages et les inconvénients qu’engendrent ses effets sur votre vie.
  4. Quel est le coût hebdomadaire, mensuel, à l’année et sur dix ans ?

Vous avez décidé de relever le défi d’un mois sans alcool ?!

  1. Votre engagement doit être une démarche personnelle.
  2. Discutez de votre projet avec un médecin.
  3. Si vous pensez qu’un mois sans alcool est hors de portée, essayez une semaine ou moins.
  4. Parlez en autour de vous (amis,proches…).
  5. Engagez-vous en écrivant votre objectif sur un papier ou sur votre smartphone et lisez votre objectif matin et soir.

Gardez la motivation !

  1. Positivez en listant 30 de vos qualités.
  2. Imaginez que vous soyez en possession de 10 millions d’euros maintenant !  Que feriez-vous ? Amusez-vous à voir votre moi idéal.
  3. écrivez vos pensées négatives sur un papier et reformuler les en pensées positives. Puis répétez les au moins sept fois.

Vous êtes bien partie pour réussir.

  1. Changez vos habitudes face à l’alcool, vous verrez cela vous ouvrira de nouvelles perspectives. Si vous avez l’habitude d’aller boire un verre avec vos collègues après le travail. Vous pouvez par exemple changer d’itinéraire en partant de votre lieu de travail.
  2. Pour changer vos mauvaises habitudes, Cliquez sur ce lien : Les mauvaises habitudes
  3. Quand vous sortirez avec vos amis, pensez à une phrase que vous pourrez leur dire au moment de la commande. “Un soft pour trinquer ce soir !

 

Ce que je vous ai proposé est issue en grande partie du “Petit cahier d’exercices pour se libérer de l’alcool” de Carol Dequick.

 

 

On se retrouve à la fin du mois pour mon bilan d’un mois sans alcool.

Laissez un commentaire en bas, un pouce bleu ou partagez.

Oct 01

Mon défi: Un mois sans alcool

 Mon défi: Un mois sans alcool

un mois sans alcool

« On m’a conseillé de surveiller ma consommation d’alcool, depuis je ne quitte plus ma bière des yeux. »

 Un mois sans alcool, serez-vous capable de relever le défi ?

 

Pourquoi un mois sans alcool ?

Suis-je dépendant à l’alcool mes amis aventuriers ?!

Cela fait plusieurs années que je me pose cette question. Après tout, je sors avec mes amis et il m’arrive parfois de finir ivre. Mais cela est-il si grave ? Suis-je encore capable de passer une soirée sans alcool ? Après avoir bu un verre, suis-je capable de m’arrêter ?

Je me pose énormément de questions !

 

Qu’est-ce que l’alcoolisme ?

« On parle de dépendance lorsqu’une personne consomme régulièrement de l’alcool, qu’elle a perdu la liberté de s’abstenir de boire, et cela malgré l’apparition de conséquences négatives que ce soit au niveau personnel (oubli, perte de la concentration), relationnel (conflits, disputes), professionnel (absences au travail, menace de perte d’emploi) ou en ce qui concerne sa santé (trouble du sommeil, douleurs à l’estomac…). »

Ci-dessous un extrait des recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) :

clip_image002

On parle sur le graphique ci-dessus d’une consommation dite en « dose de bar » :

clip_image004

Pourquoi me suis-je lancé ce défi ?

  • · Pour faire le point sur ma consommation d’alcool,
  • · Pour voir si je suis capable de tenir le coup pendant 31jours,
  • · Voir les effets sur mon corps au bout d’un mois,
  • · Revivre des soirées comme quand j’étais gamin.

 

Si vous vous sentez prêt à faire comme moi, suivez la règle de mon défi ci-dessous.

 

La règle est simple:

  • M’abstenir de boire de l’alcool pendant un mois.

 

Avis à tous les aventuriers de alimentation, laissez un commentaire en bas.

 

Renan