Je me met au gras

L’image est belle n’est-ce pas ?

Vous êtes amateur de côtes d’agneaux grillées, de foie gras, de fromages et tout ce qui est gras ?

Un homme à dit : “Le gras c’est la vie !”.

C’est plus court qu’un discours de Martin Luther King, néanmoins, c’est efficace.

Est-ce vrai cependant ? Au goût, je dirais OUI, sans hésiter.

Les 3B

Avant de parler de ce qu’est le régime cétogène, je voudrais faire un rappel sur le fonctionnement du corps humain. De manière très simple et sans prétention.

Notre corps issu de milliers d’années d’adaptation au milieu hostile qu’est la Terre, a mit en place des moyens de fonctionnements divers et varier. Ces moyens permettent, la survie et la reproduction de l’espèce humaine. Ce qu’on peut appeler vulgairement la loi des 3B. (Si vous ne savez pas ce que cela est, dites le moi en commentaire).

En ce qui concernent les deux premiers B (Boire et Bouffer), notre merveilleux corps a mit en place deux systèmes pour fonctionner.

Un premier système permet de tirer sont énergies directement des glucides , c’est l’alimentation “moderne”.

Vous mangez votre poulet frites, vous avez un pic de sucre dans le sang, le pancréas produit de l’insuline pour réguler le glucose sanguin. Le surplus d’énergie est stocké dans vos graisses.

Le deuxième fonctionnement, issue de l’adaptation de notre corps (car nos amis hommes des cavernes n’avaient pas de frigo et ne mangeaient pas comme nous. C’est à dire une nourriture riche en glucides), c’est la cétose.

Lorsque le corps manque de glucides, et afin de produire l’énergie nécessaire à sa survie, il se met à puiser dans les graisses et les muscles et le foie produit des cétones. Ces cétones permettent à notre corps de fonctionner sur un autre mode (le mode cétogène) comme à l’époque de nos lointain cousins des grottes de Lascaux.

La production de cétones

Il existe deux manières de faire produire à notre corps des cétones.

La première est le jeûne. En effet, lorsque notre corps est totalement privé d’apport énergétique extérieur (Boire et bouffer), il se met dans un premier temps à nous envoyer des signaux. C’est la faim !

Quand nos hommes des cavernes avaient faim, le corps passaient en cétose si ils n’avaient pas la possibilité de manger. C’était en quelque sorte un jeûne forcé…

Vous avez compris, j’imagine qu’il y a une autre manière de produire des cétones.

La seconde manière d’en produire est d’adopter un régime très pauvre en glucide. Finalement assez proche de se que pouvaient manger les tribus nomades.

En effet, ce n’est qu’il y a environs 12 milles ans, que les premières tribus se sont sédentarisés grâce notamment à l’agriculture et plus spécifiquement à la culture des céréales.

Le régime cétogène

Vous l’aurez compris, le but du régime cétogène est de faire passer notre corps en cétose en diminuant drastiquement l’apport en glucide dans notre alimentation (Je vous renvois vers mon article sur le pain).

Pour garder une balance énergétique convenable, on remplacera ce déficit en glucide par un apport généreux en lipide.

La balance énergétique reste la même car pour fonctionner correctement notre corps à besoin de la même quantité d’énergie.

Le gras c’est la vie

Cela fait des années que les chercheurs et autres diététiciens nous disent qu’il faut manger alléger !

Avec ce régime, vous allez redécouvrir le plaisir du fromage, de la crème fraîche à 30%, de la côte de bœuf et de celle d’agneau ! Un régale pour les papilles, un régale pour les yeux et un régale pour votre estomac !

Mes premières impressions

Vous le savez, je suis un aventurier culinaire. Cependant, ces derniers temps, je restais dans ma zone de confort.

Les restaurants ayant fermés depuis presque 6 mois, je ne pouvais plus aller explorer facilement les recettes de nos chefs de cuisine…

Ce mode d’alimentation, m’a fait redécouvrir des classiques. Les épinards, les choux de Bruxelles, les brocolis, les choux-fleurs et autres poireaux… Quand ces aliments sont arrosés d’une huile de lin, d’olive ou de coco, c’est un délice.

J’ai l’impression d’être un enfant qui redécouvre le plaisir de manger.

Exit les sandwichs, les pâtes et le riz.

Bonjour la charcuterie, le guacamole et le fromage fondu !

Ce n’est que le commencement

Cela fait seulement 1 semaine que je pratique ce régime alimentaire.

Je me fais plaisir chaque jours depuis que j’ai commencé.

Les inconvénients que j’ai constaté pour le moment sont un léger mal de tête et la sensation de soif. Je vous le dit, ce n’est pas la gueule de bois. Je pense que cela vient du changement et qu’avec cette alimentation, je dois boire une plus grande quantité d’eau qu’auparavant.

Les avantages sont nombreux.

J’ai une humeur et une énergie clairement plus constante et sans fringale. Je dirais même que je me sens très bien rassasié lorsque je termine mon repas.

Je ressens aussi une volonté plus forte et tenace.

Ma concentration est aussi meilleure et sur une plus longue durée.

Mes douleurs inflammatoire se sont largement estompées et j’arrive à tenir des séances de sport assez longue. Ma dernière en date était une séance de boxe de deux heures avec trente minutes de vélo avant et après.

A bientôt pour la suite , j’ai hâte de vous en dire plus les amis.

Si vous avez des questions, posez les moi en commentaire. Je me ferais un plaisir d’y répondre !

Suivez-nous sur instagram, fourchette&cirrhose !

Renan

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.