La passion du Fromage

De lait de génisse, d’agnelle ou de bourique,

Le Fromage prend sa source aux pis de celles-ci,

Prélever par les mains calleuses d’un paysan,

Ce fluide blanc comme une neige vierge,

Donnera bientôt le béguin à nos amateurs de bleu, de pâte molle et de pâte dure,

Certains avec un goût plus rude, d’autre plus fade,

A ne pas si tromper, nos Vénus et nos Cupidons,

Lorsqu’ils les dégusteront, exhaleront un fumet parfois répugnant,

Tout cela n’a pas d’importance car l’Amour du Fromage,

Donne à nos philanthropes une vision au delà de ce simple désagrément.

Renan

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.