Nov 02

Défi un mois sans alcool réussi !

J’ai réussi mon défi un mois sans alcool ! 🙂

 

Souvenez-vous, il a de cela un mois, je me lançais ce défi. Cela fait 31 jours que je n’ai pas bu une goutte d’alcool ! . Et cela a été assez facile en fin de compte, même si bien entendu plusieurs amis m’ont dit :

“Hey ! Viens, on va boire une bière.”

Je suis allé avec eux car une soirée entre amis c’est toujours sympa. Mais j’ai tenu le coup. Je n’ai bu que des Perrier tranches !

Je me suis aussi challengé pour voir si je pouvais passer une soirée habituelle sans céder à la tentation et j’ai réussi aussi. Et bizarrement, cette envie de boire était absente. Je pensais que cela serai beaucoup plus difficile.

Car d’habitude, j’étais toujours dans les starting blocks pour être avec mes amis en terrasse et profiter d’une conversation sympa autour d’un verre et cela depuis des années.

 

Qu’est-ce que mes amis m’ont posés comme questions :

Mais comment tu fais ? Tu vas t’ennuyer si tu ne bois pas avec nous !”

“Tu ne penses pas que tu vas te sentir trop seul quand les gens seront un peu saoul !”

“Boire du Perrier ! Tu ne veux pas te détendre un peu à la place en prenant une bière ?!”

 

Qu’est-ce que ce défi m’a apporté ?

Je suis vraiment très heureux d’avoir atteint cet objectif car:

  • J’ai gagné de la confiance en moi. Je sais désormais que je peux le faire 🙂
  • J’ai eu beaucoup plus de temps à consacrer à mes passions car je me levais plus tôt et en meilleure forme. Du coup ce temps m’a permis de réaliser un tas de choses que j’avais laissé en suspens.
  • J’ai beaucoup plus d’énergie. C’est arrivé de façon assez subtile et je trouve cela merveilleux. Cela n’a vraiment pas de prix !
  • J’ai eu plus d’argent à mettre dans des livres que je voulais lire, dans des fringues et dans du bricolage que je voulais faire depuis longtemps !

Toutes ces choses positives me sont arrivées au moment où j’en avais le plus besoin. Comme quoi, il n’y a pas de hasard dans la vie. Si j’étais sorti comme à l’accoutumé, je pense que clairement, j’aurai eu beaucoup moins de lucidité pour relever mes défis. Et j’aurai donc certainement procrastiné beaucoup plus…

 

Grâce à ce temps et cette énergie supplémentaire, j’ai mis un système d’habitudes en place :

  • Méditation quotidienne,
  • Affirmations positives et lecture de mon objectif de vie,
  • Je fais 5 séances de sport par semaine. Si je n’ai pas le temps, je fais un 7 minutes workout,
  • Je lis 30 minutes par jour au minimum,
  • J’écris dans mon journal 3 gratitudes le soir,
  • Je m’aère l’esprit en allant marcher dans un parc ou dans un lieu qui me donne du bien-être,
  • Je créer du lien sociale avec des personnes que j’apprécie.

Je me suis largement inspiré de cette vidéo.

 

Je me suis documenté sur l’alcool

Pour vous donner un maximum d’informations et faire de ce défi un partage, j’ai lu 3 livres sur l’alcoolo-dépendance que vous pouvez retrouver dans ma bibliothèque, j’ai regardé des vidéos (ici et ) de personnes qui avaient déjà réalisées ce défi et je suis allé sur des sites (ici et ) traitant de ce sujet.

 

L’alcool c’est dangereux ?

La plupart des personnes que je connais ont tendance à prendre le sujet à la légère. Je vous rassure, même en ayant côtoyé cette maladie de près, je n’avais pas réalisé à quel point les personnes qui sont prises dans ce cercle vicieux souffre.

Mais voilà, cela aide parfois à “resserrer” les liens sociaux et cela fait partie intégrante de notre patrimoine. C’est même pour certain produit comme le vin une fierté nationale…

Ce dont je suis intimement persuadé, c’est qu’il devrait y avoir plus de prévention à ce sujet. Notamment auprès des plus jeunes. Car, il y a des comportements de consommation totalement destructrice le binch drinking entre autre…

Il est aujourd’hui prouvé scientifiquement que plus un jeune se met à boire tôt et plus il aura de chance de sombrer dans l’alcoolisme…

 

Pour conclure

Je pense que la majorité des personnes qui liront ces lignes souriront à leurs lectures, par ailleurs, je vous assure lisez au moins ce résumé car vous verrez cela est très riche en apprentissage d’une part et cela permet aussi de regarder en face ce qu’est cette maladie.

Ces livres permettent de changer notre regard moralisateur que l’on peut parfois avoir face aux alcooliques et ils incitent à faire de la prévention.

Aujourd’hui, je veux délivrer un message à tous ceux qui sont atteint de cette maladie, il existe des traitements efficaces pour se soigner. Alors sortez du déni et de la honte ! Vous n’êtes pas responsable de ce qui vous arrive !

A ceux qui ont un membre de leur famille atteint, je vous souhaite beaucoup de force et de courage pour soutenir vos proches.

Pour conclure, cette expérience a été pour moi extrêmement bénéfique. Je suis très fier de l’avoir fait et je pense que je vais continuer à m’abstenir.

L’alcool est un vrai frein à la vie.

Maintenant, je vous invite à partager votre expérience aussi mes amis Aventuriers de l’alimentation !

Renan

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.