Oct 12

15 astuces simples pour réaliser le défi: un mois sans alcool

Pourquoi se lancer un tel défi ?!


8040748518_9983ffa3c5_o

L’histoire qui va suivre est une fiction:

”Depuis que j’ai l’âge de 18 ans, je sors avec mes amis pour boire quelques verres. Les soirs de week-end dans des bars puis dans des boîtes de nuits. Tout est absolument normal à mes yeux car je vois tous mes amis faire comme moi. Après tout, on est jeune et on s’amuse.

Lorsque les anniversaires arrivent, on boit plus que de raison. D’ailleurs, j’ai toujours détesté les débuts de soirées. Je suis tellement excité à l’idée d’être ivre pour enfin m’amuser.

Le temps passe, mes études sont presque terminées et mes amis sont toujours un peu les mêmes. Ils sont sympathiques et fêtards

“Hey, les gars jeudi soir y a une soirée étudiante ! C’est soirée infirmières !”

Voilà, mes études sont terminées. J’avais un bon rythme de soirée ! Jeudi, vendredi, samedi et dimanche c’était le débriefing autour d’un verre entre copains.

“Les gars, je ne me souviens pas ! Mais c’était vraiment une bonne soirée…”

Bonne nouvelle, je viens de trouver un travail. Et vous savez quoi, mes nouveaux collègues adorent prendre l’apéro après le travail.

Et je ne vous ai pas dit. On se prend toujours une bière ou deux à midi.

Le soir, quand je rentre chez moi et que ma journée a été un peu longue, j’adore prendre un ou deux whiskys en regardant mon film…

C’est bizarre, mais plus le temps passe et plus je réalise une chose. Je crois que ma femme veut me quitter. Cela m’irrite vraiment au plus haut point. Elle me dit qu’elle a peur et que je suis devenu violent. Je crois que je vais finir la bouteille pour oublier tout cela.

Aujourd’hui, j’ai 35 ans et je suis seul, enfin, pas complètement. J’ai toujours mon ami Jack pour m’accompagner…”

 

Triste histoire me direz-vous certainement… Si vous désirez lire de vrais témoignages, cliquez sur le lien ci-dessous:

Témoignages

 

Quelques constats à propos de l’alcool:

  • Il diminue l’effet de satiété, c’est pour cela qu’en fin de soirée, on peut avoir tendance à vouloir manger tous ce qui vient sous notre main.
  • Il diminue l’assimilation des protéines. Si vous faites du sport pour perdre de la masse grasse et prendre du muscle, l’alcool sera votre meilleure ennemie.
  • Il déshydrate, d’où l’effet gueule de bois.
  • Il fatigue l’organisme. Après une soirée très arrosée, on aura tendance à rester sans rien faire pour récupérer.
  • Il diminue la clarté de l’esprit. Les personnes alcoolisées manquent de discernement, s’emportent et peuvent parfois devenir violentes.

 

Et maintenant, êtes-vous prêt à passer à l’action ?

Faites le point.

  1. Faites un constat de votre consommation quotidienne.
  2. écrivez quelques mots sur votre habitude de consommation.
  3. Listez les avantages et les inconvénients qu’engendrent ses effets sur votre vie.
  4. Quel est le coût hebdomadaire, mensuel, à l’année et sur dix ans ?

Vous avez décidé de relever le défi d’un mois sans alcool ?!

  1. Votre engagement doit être une démarche personnelle.
  2. Discutez de votre projet avec un médecin.
  3. Si vous pensez qu’un mois sans alcool est hors de portée, essayez une semaine ou moins.
  4. Parlez en autour de vous (amis,proches…).
  5. Engagez-vous en écrivant votre objectif sur un papier ou sur votre smartphone et lisez votre objectif matin et soir.

Gardez la motivation !

  1. Positivez en listant 30 de vos qualités.
  2. Imaginez que vous soyez en possession de 10 millions d’euros maintenant !  Que feriez-vous ? Amusez-vous à voir votre moi idéal.
  3. écrivez vos pensées négatives sur un papier et reformuler les en pensées positives. Puis répétez les au moins sept fois.

Vous êtes bien partie pour réussir.

  1. Changez vos habitudes face à l’alcool, vous verrez cela vous ouvrira de nouvelles perspectives. Si vous avez l’habitude d’aller boire un verre avec vos collègues après le travail. Vous pouvez par exemple changer d’itinéraire en partant de votre lieu de travail.
  2. Pour changer vos mauvaises habitudes, Cliquez sur ce lien : Les mauvaises habitudes
  3. Quand vous sortirez avec vos amis, pensez à une phrase que vous pourrez leur dire au moment de la commande. “Un soft pour trinquer ce soir !

 

Ce que je vous ai proposé est issue en grande partie du “Petit cahier d’exercices pour se libérer de l’alcool” de Carol Dequick.

 

 

On se retrouve à la fin du mois pour mon bilan d’un mois sans alcool.

Laissez un commentaire en bas, un pouce bleu ou partagez.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.